Keur Yarakh : les impactés du TER réclament leur indemnisations et la libération des jeunes arrêtés

Les travaux du Train Express Régional suivent leur cour. Au quartier Keur Yarakh, situé à Yarakh, les impactés de ces travaux réclament le versement de leur indemnisations et la libération immédiate de leurs jeunes arrêtés à la suite de manifestations de colère, selon la radio Sud fm.

Ils sont nombreux à venir manifester pour le versement de leur indemnisations et la libération des jeunes du quartier arrêtés. Au total, c’est 10 foyers qui sont concernés par cette indemnisation dont les familles attendent depuis près d’un an.

Mamadou Mbaye, le responsable, au micro de nos confrères affirme: « Nous sommes inquiets car on nous a payés une partie qui est le bati depuis bientôt 10 mois et on a signé le foncier mais qui est jusque là pas perçu. Le bati constitue 38 pour cents du montant qu’ils nous doivent et il reste 72 pour cents. »

« Au lieu de nous payer le reste, voilà qu’ils viennent nous déloger« , ajoute-t-il. Cette vague de manifestation est survenue à la chute du mur qui constituait de protection. Et maintenant avec ces travaux, ils sont encore exposés à la pollution sonore et celle de l’air.

A noter que le président de la république va effectuer une visite de chantiers du Train Express Régional le 23 juillet prochain.

Laisser un commentaire