Homosexualité, Karim, Khalifa Sall: Les vérités du ministre de la Justice

Homosexualité, Karim, Khalifa Sall: Les vérités du ministre de la Justice

Le débat sur l’homosexualité s’est invité à l’Assemblée nationale, ce vendredi, lors du passage du ministre de la Justice. Me Malick Sall défendait  son budget 2020. Les affaires Karim Wade et Khalifa Sall également étaient au coeur des débats. En effet, les députés ont « appelé à la prise en compte de nos réalités sociales, lors des négociations des conventions internationales pour un meilleur respect des accords signés par notre pays ».

A les en croire, « cela permettra d’éviter les injonctions contre le Sénégal pour le non-respect de ces accords ». A ce propos, certains parlementaires ont demandé la réhabilitation, dans leurs droits, de Karim Wade et de Khalifa Sall, conformément aux recommandations des organismes internationaux.

Réagissant à ces déclarations, le Garde des Sceaux a réitéré « sa ferme volonté d’œuvrer pour une justice équitable puisque, selon lui, il n’existe pas d’Etat sans une bonne justice ».

Me Malick Sall de soutenir que depuis son accession à la souveraineté nationale, le Sénégal a toujours été respectueux des conventions internationales. « Aussi, relativement aux injonctions du Comité des droits de l’Homme de l’Onu, la justice sénégalaise est en parfait accord avec ses principes et lois. Aucune ingérence de quelque organisme que ce soit n’est à tolérer.

Il a tenu à rappeler que « le refus catégorique du président de la République, face aux pressions de grandes puissances, pour la légalisation de l’homosexualité, en est une parfaite illustration ».

LAISSER UN COMMENTAIRE