Le fils du khalife des mourides, tête de liste de l’opposition à Mbacké

Le fils du khalife des mourides, tête de liste de l'opposition à Mbacké

0

Le pape du « sopi » frappe fort à touba. L’ancien chef de l’Etat, qui compte beaucoup de sympathissants dans la cité de Bamba, a réussi à décrocher le fils du khalife général des mourides, qu’il compte investir tête de liste de l’oppositiondans le département de Mbacké.

 

Le secretaire général national du parti démocratique sénégalais (Pds) a encore surpris son monde, en réussissant un coup de maître sur l’échiquier politique au Sénégal. Apres l’officialisation dimanche dernier du départ de la désormais ex tête de file des libéraux à Touba, Serigne Fallou Mbacké, Me Abdoulaye Wade n’a pas perdu de temps pour combler le vide que pourrait laisser ce départ du president du conseil departement de Mbacké. Le pape du sopi, poursuivant ses tractation et ses manœuvres depuis l’Hexagone, vient de décrocher un allié de taille dans la cité réligieuse de Touba.

Serigne Abdou Samath Mbacké Maty Léye a validé le choix porté sur sa personne par le patron du Pds pour diriger les groupes libérales en vue des législatives de juillet 2017.

Le conserné, joint par l’Observateur, fait pourtant dans le clair obscur, sans rejeter totalement cette information. Au bout du fil, le fils du khalife general des mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, confirme la connexion réguliere ses derniers jours entre qatar et touba autour de la question et même sur l’idée de l’investir sur la liste des prétendants aux 5 postes de député du département de Mbacké.

« Je suis un citoyen mû par la défense des intérêts des populations et toute action qui va dans ce sens, je ne l’écarte pas, l’avenir nous en dira un peu plus sur cette question », souffle -t-il au téléphone.

Qu’à cela ne tienne, ce choix de sérigne Abdou Samath Mbacké Maty Léye, presenti pour diriger la liste unique de l’opposition dans le departement de Mbacké, prouve si besoin en est, que Me Wade est loin d’abattre sa dernier carte pour le contrôle de son bastion incontestable de touba. Seule une donne pourrait réduire les chances de la coalition Benno Bokk Yaakaar dans la localité : le lancement du mouvement « Taxaw Joon Ngir Bakh », par Djily Kébé, beau-frère du porte-parole du khalife général des mourides, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre.

 

Laisser un commentaire