Emmaleigh, 10 mois, violée à mort par l’ami de sa mère

Emmaleigh, 10 mois, violée à mort par l'ami de sa mère

0
86

Un homme de 32 ans a sexuellement agressé le bébé de sa petite amie dans le sous-sol de sa maison, lundi. Deux jours plus tard, l’enfant a succombé à ses blessures.

La petite Emmaleigh Barringer, 10 mois, est décédée mercredi à Charleston , après avoir été violée par le petit ami de sa maman. Benjamin Taylor, 32 ans, a été inculpé de meurtre au premier degré. Selon CBS News, l’enfant a été retrouvée ensanglantée et inconsciente par sa maman dans le sous-sol de sa maison de Charleston (Caroline du Sud).

Le trentenaire a expliqué aux autorités qu’il a emmené le bébé au sous-sol pendant qu’il faisait la lessive. Il a ensuite évoqué un «black out» et a affirmé qu’il ignorait comment les blessures de la petite étaient survenues. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’Américain n’a rien fait pour porter secours au bébé après l’agression. La petite fille saignait abondamment. Elle avait été secouée et frappée au visage.

«On aurait dit le prince charmant»

«Justice ne sera rendue que s’il ressent également chaque once de douleur qu’il a infligée à Emmaleigh», a réagi Danielle Adkins, une cousine de la mère de la victime. Elle ajoute que le bébé a rendu son dernier souffle dans les bras de sa maman. «Cela ne suffisait pas qu’il lui prenne son innocence, il fallait qu’il lui prenne aussi sa vie», poursuit Danielle Adkins. Celle-ci raconte à la chaîne WSAZ qu’à première vue, Benjamin Taylor était un chic type qui rendait sa cousine heureuse. «On aurait vraiment dit qu’elle avait trouvé le prince charmant. Elle était lumineuse. Il voulait faire des choses avec elle et il passait du temps avec les enfants», confie-t-elle.

La police du comté de Jackson a déclaré qu’une enquête était en cours, mais que la mère d’Emmaleigh n’avait rien à se reprocher. Dans un communiqué publié jeudi, la famille du bébé a décrit le meurtrier comme «un monstre déguisé en une gentille personne et en ami attentionné» .

20 minutes.fr

Laisser un commentaire