Sports : Crépin Diatta, l’international sénégalais fuit la presse en Casamance

C’est en ce 2 Janvier que la vérité a jailli sur le rapport que l’international sénégalais de FC Brugges, Crépin Diatta, ne veut plus s’entretenir avec la presse. Sollicité par les reporters de Kewoulo à Ziguinchor, il a simplement boudé les micros qui lui étaient tendus.

A l’occasion de l’ouverture de son nouveau bureau local de Ziguinchor, kewoulo a essayé de tendre son micro à toutes les personnalités de la Casamance. Venu célébrer le nouvel an en famille à Ziguinchor, précisément à lyndiane, Crépin Diatta, ancien meilleur jeune joueur du championnat norvégien, n’a pas manqué d’être l’objet de toutes les convoitises de la part de la presse.

Mais, l’attarit du personnage s’est vite dissipé. Parti rendre visite à la famille Diattapour obtenir une interview avec le footballeur, M. Diatta, enseignant de profession, père de Crépin Diatta nous avait fixé un rendez-vous le même jour à 16 h précise. Convaincu que son jeune frère devrait à présent, faire face aux caméras de Kewoulo TV, Ivon Diatta a bloqué l’accès aux journalistes, venus de loin recueillir tout simplement les vœux et sentiments de l’international sénégalais, Crépin Diatta en ce nouvel an.

« Crépin Diatta doit consulter son Staff avant de s’adresser à la presse. Donnez moi votre numéro et je vous rappellerai à 19 h pour confirmer » a-t-il fait remarquer avant de se volatiliser. Jusqu’au lendemain aucun signal téléphonique de notre nouveau correspondant. Est-ce un manque d’expérience ou de confiance en soi qui traduit cette réclusion de Crépin Diatta face à la presse ? Ou est-ce que la meilleure attitude à adopter face aux médias chez lui? Kewoulo et toute la presse locale présente en ce jour s’interrogent.

LAISSER UN COMMENTAIRE