Cellou Dalein Diallo : « Nous allons exiger le départ d’Alpha Condé le 20 juillet prochain »

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a réaffirmé ce mercredi 15 juillet son appel à la mobilisation des Guinéens, le 20 juillet prochain, pour réclamer le départ d’Alpha Condé du pouvoir. « Nous allons donner des consignes ferme à toutes les manifestants de porter les masques, de respecter les gestes barrières dans nos manifestations puisque chacun manifestera dans son quartier, dans la zone où il réside. Je pense ça ne pose pas de problème, on le fait au Mali, on le fait en France, on le fait aux États-Unis malgré la pandémie», a déclaré le chef de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo.

Parlant du motif qui à prévalu pour cette manifestation pro’évue le 20 juillet prochain, Cellou Dalein Diallo a indiqué que le président de la République Pr Alpha Condé n’est plus en droit de diriger le pays compte tenu des nombreuses violations des lois de la République. « Alpha Condé s’est rendu indigne de la fonction présidentielle par la violation récurrente de la constitution, le parjure, la corruption qu’il entretient, la dilapidation des ressources publiques, le non-respect des lois de la République et des accords politiques. On a besoin d’un président qui rassemble, qui réconcilie, qui motive les Guinéens à travailler et vivre dignement. Nous n’avons pas besoin d’un président qui aggrave la division, la stigmatisation et l’exclusion, qui fait tirer à bout portant sur la jeunesse », a martelé le président de l’UFDG.

Poursuivant, il déplore les nombreux cas de tueries sous le régime Condé. «On est bientôt à 200 personnes tuées lors des manifestations politiques ou sociales. Un gouvernement qui n’est pas capable d’assurer la sécurité et la justice à ses citoyens, qui dilapide des ressources publiques pour enrichir son clan, qui viole la constitution, ne mérite pas de diriger la Guinée », a tranché Cellou Dalein Diallo.

Laisser un commentaire