Casamance: Edmond Borra devient désormais le nouveau patron du MFDC

    Trois mois après l’assassinat du chef rebelle Abdou Elinkine Diatta, le MFDC s’est trouvé un nouveau patron. Il s’appelle Edmond Borra, qui a désormais la lourde charge de diriger le bureau national du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance. Edmond Borra est loin d’être un néophyte au MFDC puisqu’il a été adjoint de l’Abbé Diamacoune Senghor. Sur Iradio, le journaliste Ibrahima Gassama revient sur le parcours d’Edmond Borra.


    «Il a intégré le MFDC, selon ce qu’il nous a fait savoir, depuis 1981. Il sera aux côtés de l’Abbé Diamacoune Senghor vers 1982 lorsque le conflit a éclaté. Et c’est lui-même qui a introduit l’Abbé Diamacoune Senghor, ancien secrétaire général du MFDC, puis président d’honneur de ce mouvement, dans le maquis avant qu’il n’aille à Bissau, à l’occasion des signatures d’accords avec le gouvernement sénégalais. Et c’est de là que Diamacoune a été mis en résidence surveillée aux œuvres catholiques à Ziguinchor jusqu’à la maladie qui l’a terrassé», explique Ibrahima Gassama.

    Il ajoute qu’au décès de Diamacoune Senghor en France, c’est Edmond Borra qui a choisi Abdou Elinkine Diatta pour lui succéder et conduire les affaires à la tête du bureau national du MFDC.

    LAISSER UN COMMENTAIRE