Attentat de Manchester : un frère et le père du kamikaze présumé arrêtés en Libye

Attentat de Manchester

Le frère et le père de Salman Abedi, l’auteur présumé de l’attentat de Manchester, ont été arrêtés en Libye, mercredi. Les parents du kamikaze présumé avaient trouvé refuge en Angleterre après avoir fui le régime de Kadhafi.

Les arrestations se poursuivent dans le cadre de l’enquête sur l’attentat de Manchester, qui a fait 22 morts, lundi soir. Le frère et le père de Salman Abedi, l’auteur présumé de l’attaque revendiquée par l’organisation État islamique (EI), ont été arrêtés dans la capitale libyenne, d’où est originaire la famille, a annoncé une unité des services de sécurité libyens, mercredi 24 mai.

Le frère cadet, Hachem Abedi, arrêté mardi en Libye, « a indiqué qu’il appartenait à l’EI ainsi que Salman Abedi », affirme sur sa page Facebook la Force de dissuasion, qui fait office de police, loyale au gouvernement d’union nationale (GNA) en Libye. Hachem Abedi, âgé de 20 ans, a « admis qu’il se trouvait [au Royaume-Uni] durant la période de préparation de l’attentat », ajoute la même source.

« Il s’est avéré qu’il était pleinement au courant des détails de cette opération terroriste », selon le texte accompagné d’une photo présentée comme étant celle de Hachem Abedi en tenue bleue des prisonniers.

Un attentat en préparation à Tripoli

Hachem Abedi « était surveillé depuis un mois et demi » et « les équipes d’investigation ont fourni des renseignements selon lesquels il préparait un acte terroriste dans la capitale Tripoli », a ajouté la Force de dissuasion.

Il a été arrêté mardi à 20 h locale (18 h GMT) au moment où il recevait 4 500 dinars libyens (environ 600 euros) envoyés par son frère Salman, selon la même source qui ne fournit pas plus de détails.

Mercredi, c’est le père de l’auteur présumé de l’attentat, Ramadan Abedi, qui a été arrêté à son domicile, à Tripoli, a indiqué à l’AFP un porte-parole de la Force de dissuasion, Ahmed Ben Salem.

« Salman a insisté pour rentrer à Manchester »

Quatre jours avant l’attentat, commis lundi 22 mai, Salman Abedi, né à Manchester en 1994, se serait trouvé en Libye, avant de se rentrer au Royaume-Uni, selon un proche de la famille qui vit lui aussi à Manchester. « Son père voulait que son fils reste en Libye. Mais Salman a insisté pour rentrer à Manchester », a-t-il déclaré sous le couvert de l’anonymat.

Dans le même temps, la police britannique indiquait avoir arrêté une femme en relation avec l’attaque, portant à six le nombre d’interpellations sur son sol.

D’après les médias britanniques, les parents du kamikaze avaient fui le régime de Mouammar Kadhafi dans les années 1990 pour trouver refuge au Royaume-Uni. D’abord à Londres, puis dans la banlieue tranquille de Fallowfield, au sud de Manchester. Le père serait ensuite retourné en Libye en 2011 pour combattre le régime Kadhafi et participer à sa chute, selon le quotidien The Guardian.

Avec AFP

Laisser un commentaire