Affaire russe : les demi-aveux des proches de Donald Trump

Affaire russe 

0

Jeff Sessions, le ministre de la justice américain, a nié avoir menti au sujet des interférences russes dans la campagne présidentielle de 2016.

Les auditions au Congrès ont des effets bénéfiques sur la mémoire des anciens membres de l’équipe de campagne de Donald Trump, même si ces effets restent partiels. Mardi 14 novembre, entendu par la commission des affaires judiciaires de la Chambre des représentants, Jeff Sessions, l’attorney général des Etats-Unis (ministre de la justice), a assuré avoir retrouvé le souvenir d’une réunion tenue, en mars 2016, au cours de laquelle un conseiller pour les questions internationales, George Papadopoulos, avait évoqué des contacts avec des responsables russes.

Un mois plus tôt, devant la commission des affaires judiciaires du Sénat, M. Sessions avait assuré n’avoir eu aucune connaissance de tels contacts. « Je ne pense pas que cela se soit produit », avait-il précisé. Leur révélation par l’équipe du procureur spécial Robert Mueller, désigné pour enquêter sur les interférences russes relevés par le renseignement américain dans la campagne présidentielle, a contraint Jeff Sessions à faire machine arrière. Le ministre de la justice a ajouté ne pas avoir gardé de souvenir très précis de cette réunion, à laquelle le futur président, Donald Trump, assistait.

Il a toutefois assuré avoir désavoué à cette occasion l’idée d’une rencontre avec le président russe, Vladimir Poutine, suggérée par George Papadhópoulos. Premier sénateur à avoir rejoint M. Trump, Jeff Sessions avait pris la tête d’une équipe montée en toute hâte pour épauler un candidat alors boudé par la majorité des experts républicains en politique étrangère. Lors de son audition de confirmation pour le poste d’attorney général au Sénat, M. Sessions avait déjà omis de faire état de rencontres avec l’ambassadeur russe aux Etats-Unis. Un oubli qui l’avait contraint, en mars, à se récuser dans l’enquête « russe », au grand dam de M. Trump.

Laisser un commentaire