Affaire Auchan : « Des boutiquiers ne respectant aucun des prix conseillés par l’Etat », Momar Ndao

Le débat sur la présence Auchan au Sénégal continue de défrayer la chronique. Après des vagues de mouvement qui contestent la présence de ce supermarché et qui sont créés un peu partout à travers le pays, c’est au tour du président de l’Ascosen d’entrer dans le débat. Invité de Rfm Matin, il signale que la chaîne de distribution française constitue une aubaine pour le consommateur.

Auchan a bel et bien un défenseur. Il s’agit de Momar Ndao, le président de l’Ascosen pense que cette entreprise française est une aubaine pour le consommateur pour deux raisons.

Premièrement : «Auchan, c’est l’un des plus grands distributeurs des produits locaux du Sénégal. Ils ont 235 fournisseurs sénégalais. Plus de 1500 Sénégalais qui travaillent là-bas et ils vendent les produits d’une manière très accessible. Parce qu’on avait en face des boutiquiers qui nous traumatisaient et qui nous tiennent par la gorge. Des boutiquiers ne respectant aucun des prix conseillés par l’Etat du Sénégal, à plus forte raison les produits qui ne sont pas administrés sont vendus à des prix inaccessibles aux populations.»

Deuxièmement : «Il n’y a pas de sécurité sanitaires au niveau de la (petite) distribution parce que le soir, ils éteignent leur congélateur et les produits peuvent être détruits avant même que sa date de péremption ne soit atteint. Vous ne le saurez qu’une fois que vous aurez ingurgité le produit.»

Laisser un commentaire