Levée des fonds: Le coup de gueule de Birahim Seck pour les 55 milliards contractés par le Sénégal

55 milliards levés, en prime, la photo du Ministre des Finances… On se glorifie d’une dette alors qu’il y a de l’argent disponible dans le secteur minier que l’Etat refuse de prendre. Il est aussi difficile de comprendre pourquoi l’Etat ne va pas chercher les milliards que les entreprises doivent aux Collectivités territoriales et aux communautés.

Surtout les femmes, dans le cadre du fonds d’appui au Développement local (FADL). Pourquoi l’Etat refuse de satisfaire les exigences de l’article 115 du Code minier pour que les contribuables entrent dans leur fonds? Nous  avons perdu plusieurs milliards depuis 2016, sans compter les effets pernicieux induis par les clauses de stabilisation fiscale et douanière.

On préfère aller chercher des ressources sur le marché financier, creuser la dette et s’en glorifier.
On dirait qu’il ya une entente assumée entre le Ministre des Mines, celui des Finance qui cacherait une réorientation opaque des ressources devant aller au FADL?

Au lieu d’aller récupérer une créance, on préfère s’endetter et venir, ensuite, faire des réunions et des webinaires pour réclamer l’annulation de la dette. A un moment donné, il faut être conséquent.
Quel pays!

Laisser un commentaire