​Macron au Sénégal : Les raisons de la visite du Président français

Macron au Sénégal : Les raisons de la visite du Président français au sénégal
La visite du Président français, Emmanuel Macron, au Sénégal prévue à partir de ce vendredi 2 février, est sur toutes les lèvres. Selon l’ambassadeur de la République française, Christophe Bigot, l’Education sera un point central dans cette visite qui a pour objectif de renforcer les relations entre les deux pays.

La visite d’Etat de trois (3) jours du Président Macron au Sénégal va permettre de renforcer l’éducation. C’est ce qu’a indiqué l’ambassadeur de la France au Sénégal, selon qui, beaucoup d’accords seront signés.

«On ne peut tout dévoiler, mais il y aura des accords dans le domaine de l’éducation. Un accord cadre qui sera signé entre M. Blanker et le ministre de l’Education, Serigne Mbaye Thiam, qui va permettre de renforcer notre coopération dans tous les secteurs d’activités.

Il y aura aussi deux accords dans le domaine de l’Enseignement supérieur. Un accord qui aura pour objectif de créer un campus universitaire. C’est un projet majeur qui sera installé à Diamniadio, dans la ville nouvelle. Il a pour objet d’apporter une meilleure formation ici à proximité avec les étudiants, en complément à ce qu’ils ont déjà dans les autres universités sénégalaises.

Il y aura un autre accord cadre dans ce domaine qui va au-delà du campus, qui va permettre d’élargir, de renforcer la coopération. Trois accords dans le domaine de l’Education. Ce qui montre que l’Education sera un point central.

Il y aura un accord avec le volontariat. Que ce soit des volontaires sénégalais qui vont en France ou des volontaires français qui viennent au Sénégal. Il y aura un accord dans le domaine de l’environnement, avec un axe majeur, la question de l’eau avec l’Union européenne au Sénégal. Il y aura un accord qui vise la protection des aires maritimes. Il y aura des accords qui marquent la modernité au Sénégal. Un accord qui permet à Air Sénégal d’acheter deux Airbus A330, qui seront les deux premiers avions A330 néo sur le continent africain. Il y aura aussi un accord important qui va permettre d’abaisser les coûts, de fiabiliser la fourniture de l’énergie électrique », la liste est loin d’être exhaustive, renseigne l’Ambassadeur de France au Sénégal dans un entretien avec ‘l’Observateur ».

Laisser un commentaire